Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
jovifrench

We weren't born to follow : the clip

28 Novembre 2009, 18:15pm

Publié par Nadinejovi

Voir les commentaires

MCM Suck my zick

28 Novembre 2009, 18:13pm

Publié par Nadinejovi

source:http://www.tvmag.com/programme-tv/article/divertissement/48698/mcm-lance-une-mini-serie-corrosive.htmlLe 27/11/2009 à 15:20
A partir du 7 décembre prochain, MCM vous propose de découvrir la mini-série satirique de 4 minutes, Suck my zick. Interdite aux moins de 12 ans, ce programme est une véritable plongée satirique dans la vie des stars.

Diffusée sur le net et dans de nombreux pays, cette mini-série au ton décalé revisite façon South Park la bio des plus grands artistes internationaux. Britney Spears, Jon Bon Jovi, Dr. Dre, Christina Aguilera, Eminem, Mariah Carey, Sting, Céline Dion, Courtney Love, Cher, Jennifer Lopez, Gwen Stefani, Lindsay Lohan, 50 Cent, et bien d'autres... Ils en prennent tous (vraiment !) pour leur grade. Au cours de chaque épisode, les auteurs proposent une version revisitée de la vie d'un artiste en revenant sur sa carrière et son histoire personnelle mais également les anecdotes, les révélations et les scandales ayant jalonnés leur parcours.

A découvrir tous les jours du lundi au vendredi dès 22h20 sur MCM.

Voir les commentaires

Interview exceptionnelle

28 Novembre 2009, 18:10pm

Publié par Nadinejovi

Voir les commentaires

The Circle: numéro 3 en Europe

26 Novembre 2009, 10:17am

Publié par Nadinejovi

source:www.jetsetmagazines.net
Robbie Williams en tête des ventes en Europe

Publié le 20.11.2009

Il réussit à se hisser en tête des meilleures ventes européennes, même s'il n'a pas réussi à décrocher la première place du hit-parade de son pays, l'Angleterre.
L'album Reality Killed The Video est numéro Un des ventes d'albums en Allemagne, en Suisse, en Autriche et en Hollande.

This Is It de Michael Jackson descend d'une place, après avoir passé deux semaines en tête des ventes.
A la troisième place, on trouve l'album The Circle de Bon Jovi.
Côté meilleures ventes de singles en Europe, les Black Eyed Peas continuent leur règne avec I Gotta Feeling, après avoir régné sur les ventes américaines pendant 14 semaines consécutives.

Voir les commentaires

Jon dépose plainte pour utilisation illégale de sa musique

26 Novembre 2009, 10:14am

Publié par Nadinejovi

CONTRE UN BAR
Jon Bon Jovi et Gwen Stefani déposent des poursuites
source:www.canoe.fr 23-11-2009 | 11h45
 

Jon Bon Jovi et Gwen Stefani accusent un bar d'utiliser leur musique sans autorisation.

Les chanteurs Jon Bon Jovi et Gwen Stefani ont entamé une poursuite contre les propriétaires d’un bar des États-Unis, les accusant d’avoir diffusé leur musique sans permission, rapporte Starpulse.

Selon une poursuite déposée le mois dernier, Bon Jovi et Stefani demandent aux dirigeants du bar Sally’s Saloon and Eatery, situé à Minneapolis, de ne plus utiliser leurs chansons pour divertir les clients, car ils ne possèdent pas le permis musical approprié.

Les deux vedettes poursuivent le bar pour des dommages et intérêts qui n’ont toutefois pas été spécifiés.

Rappelons que Jon Bon Jovi et son groupe font eux-mêmes l’objet d’une poursuite. Samuel Bartley Steele a fait une demande d’appel à la suite du rejet de sa poursuite de 400 milliards de dollars contre le groupe, Time Warner et la Major League Baseball (MLB) pour non-respect des droits d’auteur.

L’homme soutenait que la chanson I Love This Town de Bon Jovi était une réplique de sa pièce dédiée aux Red Sox de Boston, (Man I Really) Love This Team, qui avait été lancée en octobre 2004.

Contre un bar - Jon Bon Jovi et Gwen Stefani déposent des poursuites
© WENN.com
Jon Bon Jovi n'entend pas à rire quand il est question de sa musique.

Voir les commentaires

Interview Jon Bon Jovi

26 Novembre 2009, 10:06am

Publié par Nadinejovi

Voici une superbe Interview  de Bon Jovi
source:www.zikeo.com

A l'occasion de la sortie du tout nouvel album de Bon Jovi, baptisé "The Circle", Zikeo.com est aller à la rencontre du leader dugroupe, Jon Bon Jovi. 

Parlons de votre dernier album "The Circle" : Combien de temps cela vous a-t-il pris pour l'enregistrer, et dans quel état d'esprit étiez-vous quand vous vous êtes retrouvé en studio après une si longue tournée ?
J'ai été surpris de me retrouver en studio. Ça faisait partie d'un accord avec la maison de disque : pour pouvoir aller à Nashville et faire "Lost Highway", ils m'ont demandé de faire un album Best of. Ils ne savaient pas quel genre d'album j'allais faire avec "Lost Highway", parce que lorsque j'ai dit que j'allais à Nashville, ils ont cru que j'allais faire un vrai disque country, et je ne savais pas moi-même ce que j'allais faire ; mais "Lost Highway" est sorti, a eu du succès, et j'ai repensé à l'engagement que je devais honorer, alors en septembre dernier, Richie et moi essayions d'écrire des chansons pour ça - le monde était alors bien différent de ce qu'il est maintenant, et on écrivait des chansons sur les garçons et les filles, sur la désintoxication, parce qu'il venait d'en sortir, mais rien de très émouvant, on avait juste l'impression de faire notre travail. Et puis en octobre, le monde a radicalement changé, et ouvrant bien les yeux, on pouvait trouver plein de sujets sur lesquels écrire.

C'est là que le disque a commencé à prendre forme ?
Oui mais même à cette époque, j'ai dit à John Shank, notre producteur, de ne pas bloquer de temps pour ce projet parce que j'avais un engagement à honorer avec ce « Best of ». "Avance, fais ce que tu as à faire, et dès qu'on pourra, on écrira une ou deux chansons et si elles sont bonnes, on te les donnera". Alors on a commencé à écrire de plus en plus, à cause de ce qui était en train de se passer en Amérique, et du coup dans le reste du monde, comme l'élection d'un Président Afro-Américain, l'effondrement de l'économie, et de ce qui s'est produit après. Donc on a commencé à amasser ces chansons, et le 31 décembre, je suis allé voir la maison de disques et je leur ai dit que j'avais une bonne et une mauvaise nouvelle : on a un album studio, et vous n'avez pas de best of ! Ils étaient contents qu'on ait un album artistiquement intéressant, et nous avons pris notre temps. Ce cadeau de 9 mois pour écrire nous a permis de créer d'un côté When we were beautiful et de l'autre, 28 chansons plus tard, Born to follow et c'est là qu'on en est aujourd'hui.

Quelle est votre interprétation personnelle du titre de votre album "The Circle"?
Une de mes amies m'a donné le titre. Je lui ai dit : "C'est bon, n'en dis pas plus, j'adore, je le tiens !". Et j'ai appelé Richie et je lui ai dit que nous avions un super titre pour l'album, "The Circle". Et j'ai dit : "Pour moi, c'est un continuum" et j'ai réalisé que si dorénavant nous ne jouions plus une note de musique, j'aurai passé plus de temps dans ma vie dans le groupe qu'en dehors, si tout s'arrêtait aujourd'hui. Et en argot du New Jersey, on dit qu'il est très dur de pénétrer ce cercle, et encore plus difficile d'en sortir. Ça me parlait sur qui nous sommes, sur ce qu'on fait et il n'y a pas de fin.

Corrigez-moi si je me trompe, mais la première fois que j'ai écouté votre album, j'ai vraiment eu l'impression que Richie et vous étiez vraiment de retour ensemble, la guitare et la voix sont si puissantes ! Partagez vous mon sentiment ?
Oui, Richie et moi sommes redevenus très proches après ce qu'il a subi, physiquement et émotionnellement. Le dernier disque était plutôt un disque « moi » alors que ce disque c'est vraiment « nous ». Et le fait qu'il soit de retour, si excité et concentré, si bien dans sa tête, il est vraiment au top !

Pouvez-vous nous en dire un peu plus au sujet de votre single, We weren't born to follow, qui fait un véritable carton à la radio aux Etats-Unis, avez-vous tourné un clip de cette chanson ?
Oui, le clip est sorti, la chanson passe partout à la radio là-bas, c'est la dernière chanson que nous avons écrite pour l'album, c'est avec cette chanson que l'album a pris tout son sens. La boucle était bouclée. Cela a pris 9 mois pour nous redresser - on a touché le fond à certains moments ! -, et je crois qu'on est maintenant en haut de la pente ! Mais lyriquement, c'est un exemple qui illustre bien l'esprit humain d'une voix capable de se faire entendre. Et on pourrait citer plein d'exemples, -comme cette fille, Neda, qui a défilé dans la manifestation en Iran pour protester l'été dernier- c'est à cette époque que nous l'avons écrite, cette voix qui disait nous ne sommes pas des moutons, nous allons être entendus, ou cet homme, qui s'est retrouvé place Tien An Men en face d'un char, cela pourrait aussi être quelqu'un que vous connaissez très bien, cela pourrait être Lance Amstrong, qu'on a mis dans la vidéo, parce que c'est quelqu'un qui s'est battu contre le cancer, et qui s'est dit : "Je serai le plus fort", Obama est aussi dans la vidéo, parce qu'on s'est dit que cet homme s'était dit que contre toute attente, on n'est pas là pour suivre, on n'est pas des moutons. Et c'est ça l'idée de la chanson, c'est motivant.

Ma chanson préférée sur l'album, et je trouve que c'est une « super » chanson, est when we were beautiful, c'est aussi une sorte de documentaire. Pouvez vous nous en parler, et nous dire pourquoi vous avez accepté l'idée de faire quelque chose d'aussi intime ? Et cela a du être très difficile d'avoir constamment cette caméra sur votre épaule ?
Non, pas du tout, j'aime dire la vérité, et c'est la vérité sans « interjection éditoriale », n'y voyez pas un manque de respect à l'égard des journalistes, mais la tournure que vous donnerez à votre article ne m'intéresse pas. Laissez-moi raconter l'histoire et laissez le public décider si ils aiment ou pas. Il arrive qu'un journaliste déforme un peu un article pour le rendre plus divertissant pour son public, - à quoi ça sert qu'on se déplace ? - on l'a dit sur le film, et je trouve bien que çà ne soit pas parfait. C'était censé aller avec ce qui aurait du être le « best of », c'était la conclusion de ce chapitre, - voila les 25 dernières années, maintenant passons à autre chose -, quand on a écrit notre album studio, cela faisait beaucoup d'informations à la fois, mais si on ne l'avait pas sorti, cela aurait été dépassé, parce qu'il se serait passé beaucoup de choses jusqu'à la fin du prochain album.

Avez-vous déjà imaginé que quelqu'un voudrait réaliser un film biographique sur votre vie, et qui aimeriez vous voir interpréter votre propre rôle?
Je n'en sais rien ! Je ne suis pas convaincu de l'intérêt d'un tel film ! Je ne me suis jamais vraiment posé la question. Je ne saurais même pas par où commencer...

Pouvez-vous nous dire où vous puisez votre inspiration pour écrire tellement de singles, sur chaque album?
La plus grande qualité pour écrire, c'est avant tout de savoir écouter. Et si vous ouvrez les yeux sur ce qui vous entoure, il y a toujours une histoire à raconter. Et après c'est à vous de la canaliser et de faire en sorte que quelqu'un en France ou dans le New Jersey y trouve quelque chose.

Vous avez vendu près de 120 millions d'albums, des tonnes de gens vous ont vu à travers le monde, et la dernière fois que je vous ai vu sur scène, vous aviez l'air d'un groupe jeune en train de vous amuser. Quel est-donc votre secret ?
J'adore faire de la musique, je suis excité quand on sort un nouvel album de le jouer pour le public, et je chante avec autant de passion devant une salle de 200/300 personnes que si je jouais dans un énorme stade. Je vous remercie beaucoup, mais c'est ce que nous faisons et j'adore toujours mon boulot.

En tant que père de famille, gardez vous la foi dans ce monde de dingues dans lequel nous vivons?
Oui, j'essaie il le faut, sinon on abandonne, et c'est impossible. Un peu d'optimisme...

Que pensez-vous du Président Obama, un an après son élection ?
Il me convient. Je l'ai soutenu, et je continue, je suis heureux de voir que le monde a donné une seconde chance à l'Amérique. Il est très occupé sur de nombreux fronts, il a un emploi du temps très chargé, mais c'est son rôle, et il a beaucoup de choses à faire. Mais j'ai foi en sa sagesse.

Je vous ai vu jouer dans l'émission X-Factor. A vos débuts il y a 25 ans, c'était si difficile d'avoir la chance de jouer à la télé...
Oui... (soupir...) Vous savez, ce moyen fonctionne, c'est prouvé dans le monde entier. Vous avez une émission du genre de X-Factor en France ? Oui... Nous avons American Idol en Amérique, c'est du pareil au même, et ça a un énorme succès. C'est bizarre, mais c'est un vrai divertissement familial, la grand-mère peut le regarder avec les enfants, et les parents aussi. Le bon côté, c'est que toute la famille se réunit autour du « petit Johnny » en train d'essayer de chanter cette chanson. D'après mon expérience, d'être devenu célèbre en jouant dans des bars, je n'y serai pas arrivé comme ça, je n'aurai pas gagné ce concours. C'est la société qui déterminera, d'ici 10 à 15 ans, si c'était bon ou juste mignon. Parce que, Bob Dylan n'aurait pas été sélectionné, Mick Jagger n'aurait pas pu être sélectionné, peut-être que Paul, Paul McCartney aurait été sélectionné, il aurait pu gagner. Il y aurait eu des gens dont on aurait dit : « il a du style », mais il n'y aurait pas eu de crooner au sens technique. Mais ce qui est plus important, c'est que vous devez apprendre à écrire une chanson, à apprendre à communiquer avec le public, et ce qui est difficile pour ceux qui gagnent ces concours, c'est que lorsque leur album sort ils sont immédiatement propulsés au plus haut niveau, à côté des groupes les plus célèbres du monde, parce qu'ils sont tellement passés à la télévision, ils n'ont pas le temps de nourrir leur carrière, en commençant en bas. C'est très difficile pour eux, très difficile.

Vous repartez en tournée, et c'est une excellente nouvelle. Avez-vous une idée des chansons que vous allez jouer, certaines chansons que vous n'avez pas jouées depuis longtemps, ou avez-vous eu l'idée de célébrer un album, de jouer l'intégralité d'un chef-d'oeuvre, comme "Slippery when wet", ou "New Jersey" ?
On a déjà fait ça, on l'a déjà fait. Avec cette résidence à Londres, je crois que je devrais faire quelque chose de ce genre. Et en revenant à Paris, pour un concert unique, on devra probablement faire un long concert et jouer beaucoup de hits, parce qu'on ne vient pas très souvent. Je n'ai pas vraiment pensé à la scène, on en est toujours à discuter et on commencera en février. Pour le moment, on essaie de se concentrer pour apprendre les chansons, on va les réapprendre ! Mais on apprécie les répétitions, je dis : "hey, vous savez ce que je voudrais faire ? Je voudrais faire Pump it up d'Elvis Costello". On va s'asseoir, on télécharge Pump it up, et tout le monde se regarde et se dit : "Quoi, il va faire du Elvis Costello?". C'est parce qu'on peut, on peut tout faire. On pense à une chanson, et on voit ce que ça peut donner, on essaie, c'est ce qui permet de garder un côté « frais » aussi. Parce que jouer une fois de plus « Wanted Dead or Alive », on connaît, on connaît !

Vous allez jouer à Paris le 16 juin. Qu'est-ce qui vous a pris si longtemps pour revenir à Paris ? Vous n'aimez pas la France ?
Laissez moi vous dire une chose j'aime la France plus que la France ne m'aime ! Ma maison est française, mes gouts sont français, mon appétit est français, mais vous savez comme moi qu'il est très difficile pour les groupes de rock américains d'avoir le même succès en France que chez nous ou en Angleterre. La radio est plus rationnelle, la télévision est limitée, alors une nuit à Bercy, c'est ce que nous pouvons espérer de mieux. Mais ça ne veut pas dire que je ne suis jamais venu en vacances, pendant mon temps libre. Et je suis très content de revenir pour quelques jours.

Voir les commentaires

The Circel: numéro 1 aux USA

19 Novembre 2009, 10:36am

Publié par Nadinejovi

Palmarès: Bon Jovi est numéro un en Amérique du Nord
Marc Gadoury
Bon Jovi est de retour en tête des classements américains avec leur dernier-né, un opus intitulé «The Circle».
La formation Bon Jovi est de retour en tête des classements américains avec leur dernier-né, un opus intitulé «The Circle».

Aux Etats-Unis, «The Circle» débute en première position du Billboard 200 avec des ventes de 163 000 copies. C'est un quatrième numéro un en carrière pour le groupe au Billboard 200. Les ventes de «The Circle» ont toutefois été moins impressionnantes que «Lost Highway», leur précédent album, qui avait vendu 292 000 copies à sa première semaine en 2007. Les deux autres albums de Bon Jovi qui ont débuté en première position du palmarès américain sont «Slippery When Wet» (1986) et «New Jersey» (1988).Andrea Bocelli grimpe de troisième à la deuxième position avec «My Christmas» (136 000 copies).

La chanteuse country Carrie Underwood, en tête du classement la semaine dernière, doit se replier en troisième position avec son album «Play On» (128 000 copies).

La bande sonore du film «Michael Jackson's : This is It» occupe la quatrième position avec des ventes de 117 000 copies.

La jeune chanteuse country Taylor Swift suit en cinquième position avec «Fearless» (91 000 copies).

Au Canada, Bon Jovi entre directement en première position du classement des albums avec «The Circle» qui s'est vendu à 30 000 copies.

C'est un troisième numéro un consécutif pour le groupe au palmarès canadien: «Lost Highway» et «Have a Nice Day» avait également débuté en tête du classement en 2007 et en 2005 respectivement.

Le crooner canadien Michael Bublé fait un bond de la troisième à la deuxième position avec «Crazy Love» (14 000 copies).

La compilation «MuchDance 2010» occupe la troisième position avec des ventes de 13 000 copies.

Le compagnon musical du film «Michael Jackson's : This is It» suit en quatrième position.

Finalement, Daniel Bélanger revendique la cinquième position du classement avec l'album «Nous».
source:www.showbizz.net

Voir les commentaires

Le super Bowl

17 Novembre 2009, 10:31am

Publié par Nadinejovi

Les Who pour le concert du Super Bowl ?

the_who_1024x768Selon le site internet Sports Illustrated, le concert à la mi-temps du Super Bowl XLIV le 7 février prochain sera confié aux Who. Aucune confirmation officielle de la NFL n’a pour le moment été faite, mais l’information aurait filtré du staff de l’organisation.

Au départ, c’est Bon Jovi qui était pressenti pour l’édition 2010 du Super Bowl, mais il semble donc que les choses ont évolué.

A noter que dès la publication de révélation par Sports Illustrated, plusieurs voix se sont déjà élevées, expliquant que les Who ne sont plus forcement très « up to date » et qu’un groupe plus récent aurait aidé à re-dynamiser le show.

Voir les commentaires

The circle: 11 ème album

17 Novembre 2009, 10:26am

Publié par Nadinejovi

Sorties CD: Bon Jovi et Robbie Williams de retour
14.11.2009 07:30
Avec "The Circle", Bon Jovi renoue avec un son plus rock. [TSR]
Bon Jovi livre "The Circle" tandis que Robbie Williams revient avec "Reality killed the video star" après avoir connu une passe difficile. Enfin, last but not least, Yello, le duo zurichois dandy, précurseur en matière de musique électronique, sort "Yello Touch", un succès assuré.

Bon Jovi revient "secouer" nos oreilles, 3 ans après le très mélodique et légèrement country "Lost Highway". Il renoue dans "The Circle" avec un son plus rock. Quelques bonnes surprises musclées à déguster dans un album qui reste malgré tout un peu en retrait.

Jon Bon Jovi et sa fidèle équipe (Richie Sambora, David Bryan et Tico Torres) courent la planète rock depuis 25 ans, avec une période bénie dans les années 90, avec notamment "Keep the faith" (1992) et "These days" (1995). Le groupe a ensuite signé régulièrement quelques jolis coups, dont l'excellent "Crush" (2002), avec "It's my life".

Un album plaisant, mais sans surprise

Onzième opus de Bon Jovi, "The Circle" cogne donc un peu plus. Il ouvre sur "We weren't born to follow", un bon mais classique tube destiné à conquérir les premières places dans les hit-parades. "Bullet", avec un vrai et solide solo de guitare, et surtout "Thorn in my side" incarnent ce qu'il y a de meilleur dans Bon Jovi: le rythme, l'énergie et des refrains accrocheurs.

D'autres titres émergent aussi, comme le très doux "Learn to love" ou l'entraînant "Happy now". Moins convaincants en revanche les choeurs d'hommes (même virils) qui apparaissent ici ou là. Des goûts et des couleurs...

Robbie Williams, assagi, est de retour!

La star revient assagie dans la vie tout en restant un rien bad boy. La star revient assagie dans la vie tout en restant un rien bad boy. [TSR] A l'heure où les ex-boys bands traversent des heures sombres avec les décès de certains de leurs membres, Robbie Williams, ex-Take That, est de retour, après avoir connu, lui aussi, une passe difficile. Mais la star n'a pas eu à gérer, elle, les affres de l'anonymat. Toujours est-il que le chanteur revient en pleine forme, et c'est tant mieux!

"Reality killed the video star", clin d'oeil sans doute au célèbre titre de 1979 "Video killed the radio star" des Buggles, compte treize titres, passant de la ballade ("Morning sun") au disco ("Last days of disco") ou à la pop dont il est coutumier ("Bodies").

L'art de plaire

"Bodies" est déjà sur les ondes de toutes les radios. Si, à la première écoute, le titre semble décevant, il n'en est pas de même plus tard. Encore une mélodie que l'on va fredonner contre son gré. Car le garnement est expert en matière d'airs que l'on retient.

Mais là où le Britannique aux 70 millions d'albums vendus à travers le monde frappe un grand coup, c'est avec "Do you mind", au son très Lou Reed. Un titre qui appelle la touche "repeat". Nul doute que "Last days of disco" connaîtra un succès radiophonique. On retiendra pour son côté easy listening le très George Michael "Starstruck".

Yello, toujours aussi moderne

Yello reste d'avant-garde, trente ans après ses premiers succès. Yello reste d'avant-garde, trente ans après ses premiers succès. [TSR] Le duo zurichois Yello, davantage connu aux Etats-Unis et outre-Sarine qu'en Suisse romande, sort "Yello Touch". Et 30 ans après leurs débuts, Boris Blank et Dieter Meier sont toujours aussi modernes.

Précurseurs en matière de musique électronique, ils continuent d'étonner avec leur classe dandy. "The Expert" a un goût de reviens-y qui donne envie de se dandiner sur une piste de danse jusqu'au bout de la nuit.

Les duos avec Heidi Happy ("You better hide", "Kiss in blue" et "Stay") sont d'une beauté aérienne et délicate. A relever aussi, le jazzy "Vertical vision" et le mystique "Takla Makan". Un très bel album, varié et cohérent.

source:http://www.tsr.ch/tsr/index.html?siteSect=200001&sid=11469428Nicolas Roulin et Nathalie Hof

Voir les commentaires

Bon Jovi Auctions

17 Novembre 2009, 10:22am

Publié par Nadinejovi

Bon Jovi Auctions
THE FIRST LIVE AUCTION SITE THAT FEAUTURES ONE OF A KIND,
AUTHENTIC BON JOVI MEMORABILIA AND YOU DETERMINE THE PRICE!


NEXT ITEMS UP FOR BID ARE THE
LIMITED EDITION
AUTOGRAPHED BON JOVI: WHEN WE WERE BEAUTIFUL HARDCOVER BOOKS

Exclusively available to Bon Jovi Auctions
is the fourth series of 5 out of 600 numbered
LIMITED EDITION AUTOGRAPHED BON JOVI: WHEN WE WERE BEAUTIFUL Hardcover Books.

Each commemorative hand signed book comes with
2 special edition Bon Jovi guitar string bookmarks — one played by Jon Bon Jovi and the other played by Richie Sambora during the Lost Highway Tour.

The books have been signed on the interior first page by all four members of Bon Jovi: Jon Bon Jovi, Richie Sambora, David Bryan and Tico Torres.

This is a once in a lifetime opportunity to
own a rare one of kind autographed collectable!



Auction ends November 15 at 6 PM PST

 

Voir les commentaires

1 2 3 > >>